mardi , septembre 25 2018
Accueil / Mbour / SALY – Le changement climatique reconnu comme ”une grave menace sur la croissance économique durable’’

SALY – Le changement climatique reconnu comme ”une grave menace sur la croissance économique durable’’

[template id=”821″]

Le changement climatique est désormais reconnu comme une grave menace sur la croissance économique durable, sur la réduction de la pauvreté et sur la qualité de vie. Telle est la conviction du conseiller technique du ministre de l’Environnement et du Développement durable, Sakhoudia Thiam. Il a fait cette déclaration mardi dernier à Saly à l’ouverture de l’atelier de partage des premiers résultats des revues et de mise en place d’une plateforme nationale des parties prenantes du Projet PRESA Sénégal.

 

Il n’est pas envisageable de réduire la pauvreté et de promouvoir la croissance économique sans en compte la dimension environnementale dans les politiques publiques, en particulier le phénomène de changement climatique. En effet, selon certains experts la maitrise des effets adverses du changement climatique est devenue l’un des enjeux primordiaux de la politique nationale compte tenu de la capacité reconnue du climat à affecter, souvent négativement, la croissance économique et la réalisation du Millénaire pour le développement. A l’instar des autres pays du Sahel, le Sénégal est très vulnérable aux aléas climatiques.

En effet, le Sénégal est confronté à des forts risques climatiques en raison de sa position géographique, et de sa vulnérabilité économique. Ainsi, selon différentes études menées sur les changements climatiques, les principaux défis actuels auxquels le pays fait face sont, entre autres, la hausse de la température et les variations de la pluviométrie, l’érosion côtière et la dégradation des terres et des forets. Il est ressorti des études que les secteurs de l’agriculture (sous-secteur élevage et forestière), les zones côtières, les ressources en eau ,la pêche ,le tourisme et la santé ,sont les plus vulnérables », a expliqué le conseiller technique du ministre de l’Environnement et du Développement durable, Sakhoudia Thiam.

Dans le même sillage, il souligne que le contexte actuel des zones arides   et semi arides est caractérisé par une grande exposition aux risques d’ordre climatique, social, économiquement politique, avec une population en pleine croissance. Ces risques fragilisent la sécurité  des moyens d’existence des ménages les plus pauvres qui sont de ce fait fortement vulnérables au moindre choc.

 

« Le changement climatique est désormais reconnu comme une grave ménage sur la croissance économique durable, sur la réduction de la pauvreté et sur la qualité de vie, avec des effets défavorables attendus entre autres sur : la santé humaine, la sécurité alimentaire, l’activité économique, les ressources naturelles et les infrastructures physiques. Il faut ajouter enfin, la faible capacité d’adaptation du continent en général, du fait notamment de sa position comme région particulièrement vulnérable face aux changements climatiques », ajoute M. Thiam.

 

En dépit des efforts consentis pour enrayer ce phénomène et une prise de conscience de plus en plus accrue, les économies des zones arides et semi-arides sont toujours vulnérables aux effets adverses du changement climatique qui, en plus d’être une menace, peuvent aussi présenter des opportunités pour ces économies.

C’est ainsi que les spécialistes ont salué le projet «Promouvoir la Résilience Economique dans les zones semi-arides » (PRESA) qui vise à favoriser l’émergence et le développement d’économies équitables et résilientes au climat en zones semi- arides. Le Presa considère que le concept de développement résilient au climat désigne un développement inclusif qui élimine la pauvreté et maximise la capacité des individus à adapter au changement climatique. Pour rappel, Presa est un projet de recherche multi-pays de 5ans financé par le Centre de recherche pour le développement international (CRDI).

Cet atelier qui prend fin ce jeudi va permettre notamment d’identifier de nouvelles questions de recherche et des domaines prioritaires devant faire l’objet d’une étude approfondie.

 

 

SOURCE MBOURINFO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…