lundi , septembre 24 2018
Accueil / Mbour / Saly-Portudal (Mbour) – La réduction des pertes post-récoltes, un facteur favorisant la sécurité alimentaire (officiel)

Saly-Portudal (Mbour) – La réduction des pertes post-récoltes, un facteur favorisant la sécurité alimentaire (officiel)

[template id=”218″]

La réduction des pertes post-récoltes serait ‘’un pas significatif’’ vers la satisfaction des besoins du continent en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle, a déclaré mardi Modou Mboup, conseiller technique du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural. L’objectif du programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO) étant d’arriver à une productivité agricole, cette politique régionale doit être conduite en se focalisant, surtout, sur la réduction de ces pertes post-récoltes qui diminuent de 10% les importations.

Il présidait le démarrage des travaux de la septième session du Comité régional de pilotage (CRP) du PPAAO, qui se tient à Saly-Portudal (Mbour, ouest).

D’une durée d’un jour, cette rencontre est organisée, par le Conseil ouest et centre africain pour la recherche et le développement agricoles (CORAF/WECARD).

Le PPAAO, initié par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), pour soutenir la coopération régionale dans le domaine agricole en Afrique de l’Ouest, s’inscrit dans cette optique de développement durable des différents pays membres.

‘’En générant et en organisant une technologie appropriée, ce programme va permettre d’améliorer, de manière substantielle, la productivité agricole et relever les défis de l’insécurité alimentaire dans les pays de la région ouest-africaine’’, a souligné Modou Mboup.

‘’Grâce aux efforts de tous les acteurs, des résultats significatifs sont à noter’’, a-t-il relevé, estimant qu’il faudra toutefois faire des efforts dans la diffusion des nombreuses innovations technologiques mises au point.

Il a indiqué que le dispositif d’appui conseil n’est pas toujours aussi performant qu’on le souhaitait, et souligné qu’un des piliers essentiels de la productivité agricole reste la recherche qui permet d’avoir l’intrant principal qui est la semence.

 

source aps

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…