Serigne Saliou Kandji: “Les Djinns font trop de dégâts au Sénégal”

 

La science occulte ou «  lasraar », celle des  chiffres  et des  étoiles comme celles des plantes et racines,  sont quelques unes  des spécialités-miracles  de  Serigne Kandji  qui dit soigner aussi bien dans le “zayir ,” l’apparent  que le” baatin”  , le caché ,  même à des personnes,  se trouvant à des milliers de kilomètres. Les postulants trouveront satisfaction dans son sanctuaire, pour ne citer que quelques exemples : ceux qui veulent conjurer  leur mauvais sort, d’ œil, ou de  langue tout comme les postulants aux examens, concours et  à la promotion professionnelle   les esprits malins (djinn ou rab), des ennuis de santé.La quarantaine bien sonnée, le guérisseur Saliou Kandji basé à Thiès,  s’active dans le domaine des sciences occultes.

l’homme tient tout de même, à  se faire distinguer des  charlatans  , souvent tournés en dérision par l’opinion. Le praticien, homonyme et disciple du vénéré Serigne  Saliou Touré, représentant du khalife général des mourides est aussi, un héritier des « Kandji », famille réputée  dans la maîtrise des sciences occultes et des racines, poudre et écorces, qui,  à l’ en croire, regorgent de vertus médicinales.   Car renseigne t’il, « chaque individu peut être soigné à partir des éléments  naturels de son environnement.»

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.