mardi , octobre 16 2018
Accueil / Dépêches / Sénégal: Système de microcrédit épargne semences – Des producteurs de Touba Toul adhérents à l’expérience de MyAgro

Sénégal: Système de microcrédit épargne semences – Des producteurs de Touba Toul adhérents à l’expérience de MyAgro

[template id=”821″]

L’association agricole MyAgro expérimente un système de distribution d’intrants agricoles aux producteurs de Touba Toul. Ce système consiste à leur distribuer, à crédit ou à contre paiement, des engrais et des semences.

A travers le micro crédit-épargne, les producteurs de Touba Toul et environs composés de femmes, pour la plupart, n’auront pas de difficultés à bénéficier de semences certifiées, d’intrants agricoles et d’engrais avant le prochain hivernage. Ceci, grâce à l’association agricole MyAgro (Mon agriculture ou SamaMbey en ouolof) qui expérimente cette méthode d’acquisition de semences et d’intrants agricoles dans la zone de Touba Toul. « Dès la fin du mois de mai, ces producteurs vont recevoir leurs paquets composés d’intrants, d’engrais et de semences certifiées », a indiqué, samedi dernier, au marché hebdomadaire de Touba Toul, Kéba Cissokho, l’un des chargés de programmes de l’association.

C’était au cours d’une séance de versement de cotisations des producteurs. En fait, il s’agit, selon Kéba Cissokho, « d’un système de technologie flexible et fiable qui permet déjà au producteur d’être assuré de disposer de semences à l’avance et ne pas les attendre des pouvoirs publics dont la mise en place tardive des semences est souvent notée ».

Ainsi, explique-t-il, « chaque producteur dispose d’un numéro de compte ID et a le choix entre les deux options arrêtées par l’association : le paiement intégral du paquet (intrants, engrais et semences) ou le versement par moratoire du montant demandé selon la surface acquise par le producteur. Tout cela, à travers les cartes d’épargne-crédits qui sont vendues dans les boutiques des villages ciblés et dont les montants varient entre 6.500 FCfa pour une surface de 1/16e d’hectare et 96.000 FCfa pour 1 ha de superficie cultivable ».

A ce jour, révèle le chargé de programme de l’association MyAgro, « 1.345 producteurs se sont inscrits sur un objectif de départ de 800 producteurs. Ce nombre qui n’est pas exhaustif est assuré de bénéficier des semences certifiées, d’intrants agricoles et d’engrais adaptés à toutes les variétés que nous mettrons à leur disposition bien avant l’hivernage à venir, précisément vers la fin du mois de mai ». Par ailleurs, l’association MyAgro ou SamaMbey (en ouolof) ne compte pas s’arrêter là puisque, selon Mlle Marie Laurence Archambault, chargée de programme, « ces producteurs vont également bénéficier des formations sur les nouvelles techniques agricoles mais en même temps d’un suivi dans les champs d’exploitation ».

 

source soleil

One comment

  1. Judith aicha yerbanga

    Très bonne initiative à partager. Je suis au Burkina Faso et j’aimerais bien faire cela chez nous aussi. Comment être associée à vos activités pour mieux comprendre et apprendre à vos côtés. Suis vraiment très intéressée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…