Sénégalaises décédées au Maroc : L’Etat réfute la thèse de la mort par asphyxie

[template id=”821″]
L’Etat du Sénégal n’est pas convaincu que les trois sénégalaises décédées au Maroc le sont à la suite d’une fuite de gaz. “Les dernières informations que nous avons, c’est que l’enquête avance à pas de géant parce que, à terme, les conditions dans lesquelles nos compatriotes sont mortes ont fini d’interpeller la conscience collective. Une simple fuite de gaz ne peut pas être à l’origine de cela.

Les dernières infos dont nous disposons montrent que la police marocaine est en train de s’agiter dans tous les sens pour y voir plus clair. Parce que ce n’est pas cohérent ce qu’on essaie de nous faire comprendre”, a déclaré Sory Kaba, le directeur des Sénégalais de l’extérieur, dans les colonnes de “L’Observateur”.

Selon lui, “on ne peut pas y voit clair, s’il n’y a pas d’autopsie. On ne peut pas déroger à cette condition de transparence pour permettre à ces compatriotes et à leurs familles d’y voir beaucoup plus clair. C’est le prix à payer”.

Il demande, toutefois, de faire confiance au gouvernement marocain car “à chaque fois que des compatriotes sont dans cette situation-là, c’est le roi (Mouhamed VI) lui-même qui donne des directives pour que les choses aillent vite et de la manière la plus autoritaire possible”.

seneweb News

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.