SOMONE-NGAPAROU-FRAUDER AU BFEM : Un professeur et un élève déférés aujourd’hui au parquet

Le centre d’examen du lycée de Somone-Ngaparou où se déroulent les épreuves du Bfem, a été secoué par un scandale, lundi dernier. Un surveillant a surpris un candidat durant le déroulement de l’épreuve avec le corrigé des épreuves des textes suivis (Ets), la troisième épreuve de français. Sans attirer l’attention de l’élève, le surveillant est allé rendre compte au président du jury et au chef de centre. Ces derniers ont ensuite alerté l’inspecteur d’académie et de la formation de Mbour 1. Ce dernier a ainsi averti les pandores de Nguékokh qui sont venus cueillir l’élève pour l’acheminer à la brigade où les hommes du commandant Kandé ont découvert que le mis en cause détenait également par devers lui le corrigé des épreuves de sciences de la Vie et de la Terre (Svt).

Interrogé par les enquêteurs, l’élève qui est inscrit dans un établissement privé à Nguékokh, a pointé du doigt son professeur Yankhoba Fall qui lui a filé les corrigés. Ce dernier, en service au lycée de Nguékokh, dispense aussi des cours à l’établissement d’origine de l’élève El Haj Ibou Sakho à Ngaparou.

La brigade de gendarmerie de Nguékokh qui a couvert une enquête, a permis de mettre la main sur le professeur qui est le président de jury du lycée de Sandiara. A deux ans de la retraite, tout le monde l’interroge sur les raisons qui ont poussé ce professeur à commettre ce manquement qui pourra lui être fatal pour le restant de sa carrière. Au terme de leur garde à vue qui se termine demain, ils seront présentés devant le Procureur de Thiès aujourd’hui jeudi.

Source : L’Obs

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.