Son cas est très critique, le malade de Ourossogui sommé de quitter l’hôpital régional


Le cas social qui secoue l’hôpital régional de Thies. C’est celui du “malade de Ourossogui” et qui suscite plein de commentaires et de beaucoup de pitié. En effet, Tombé d’un étage, ce jeune homme originaire de Ourossogui a atterrit cette nuit là sur un “gong” (lit en bois).

Résultat, une plaie béante infectée sur le derrière qui émeut tous les soignants de l’urgence de l’hôpital Amadou Sakhir Ndieguène. Ses parents racontent son calvaire et demandent de l’aide pour lui sauver la vie de ce malade qui en plus, s’est retrouvé avec plusieurs fractures . Regardez

Ont bien raison ceux qui le disent : « La santé n’a pas de prix, mais elle a un coût. »

Mamadou Ka, 32 ans, habitant du quartier modernes 3 de Worossogui, en donne malheureusement la triste preuve.

Tombé de l’étage, transporté en « clando » avant les sapeurs pompiers de Matam et transféré 9 jours après à Thiès, depuis le 5 octobre 2018, pour des plaies et fractures, cet apprenti tailleur et ses parents cultivateurs n’ont pas les moyens de soutenir les charges de sa guérison.

Après avoir dépensé plus de 800 000frs, ils ont encore besoin d’un matelas qui coûte 200 000 frs, de 4 fers (appareil) de 50 000 et 200 000 frs pour l’opération, soit un total de 600 000 et des moyens pour revenir, car, obligé de sortir, il a Rv dans 2 mois.

Remerciant le directeur de l’hôpital et tous ceux qui les ont soutenus, ils lancent un appel au Président Macky Sall et aux bienfaiteurs.

Contact : 77 448 0870

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.