SPÉCIALE DEWENATY TABASKI 2018: Invitée Seynabou Dieng, Mme Ndiaye

Une particularité de la femme sénégalaise est que, quelles que soient ses responsabilités sociales ou étatiques, elle se veut presque    toujours et avant tout, épouse et mère, notamment en période de fête comme la Tabaski.

 Souvent  plus soucieuse de satisfaire son mari et ses enfants que de sa carrière, politique ou administrative, elle n’en est pas moins parfois  actrice et même pilier dans le développement national.

Avec Madame Ndiaye Seynabou Dieng, responsable départementale  des femmes « mackystes » COFEM, elle est en plus leader et capable de mener à bien les projets de développement qui lui sont confiés.

C’est pour cela qu’en plus de nombreux groupements de femmes, elle bénéficie aussi de la confiance de sa Présidente nationale Lala Aisha Fall, de son mentor Mamadou Diaw et d’autres comme Babacar Fall de THIES SUR LES RAILS DU DÉVELOPPEMENT et Habib Kane, tous agissant pour le compte du Président Macky Sall.

  Femme de développement, sa manière de faire la politique s’y implante, à travers de nombreuses actions sociales, d’entraide ou de solidarité, qui ne datent pas du mot d’ordre présidentiel décrétant 2018  « année sociale ».

Contredisant le discours d’Idrissa Seck qui parle des difficultés de la vie, elle pense qu’elle s’est plutôt améliorée avec la baisse des prix des denrées de première nécessité, la fin des coupures d’électricité etc..

Son seul souhait aujourd’hui, c’est l’unité à Thiès dans leur coalition pour gagner en février 2019, car ils n’ont pas plusieurs candidats mais  un seul :  le Président Macky Sall.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.