Sport:Résumé de la soirée de Ligue des Champions : la remontada de MU, la réaction du Real, le carton de City


La remontada de Manchester United face à la Juventus, le Real Madrid se reprend de fort belle manière à Plzen, le carton de City avec un penalty gag, Mourinho chambre encore… Découvrez les faits marquants des matchs de mercredi comptant pour la 4e journée de Ligue des Champions. Les Red Devils ont renversé la Juve ! Les résultats de mercredi : Groupe E : Bayern Munich 2-0 AEK Athènes, Benfica 1-1 Ajax Amsterdam Groupe F : Manchester City 6-0 Shakhtar Donetsk, LYON 2-2 Hoffenheim Groupe G : CSKA Moscou 1-2 AS Rome, Plzen 0-5 Real Madrid Groupe H : Valence 3-1 YB Berne, Juventus 1-2 Manchester United
1. La remontada de Manchester United ! L’affiche de la soirée a tenu toutes ses promesses (1-2). La Juventus a longtemps buté sur la défense mancunienne, avant que l’inévitable Cristiano Ronaldo ne trouve la faille face à son ancien club, d’une reprise de volée parfaite. Les Turinois pensaient se diriger tranquillement vers la victoire, mais Juan Mata a égalisé sur coup franc avant qu’Alex Sandro ne marque contre son camp… à la 90e minute ! Le résumé du match fou entre la Juventus et Manchester United (1-2) –

2. La belle réaction d’orgueil du Real Madrid… En crise depuis plusieurs semaines avec une série de mauvais résultats, dont un plus qu’humiliant face au Barça (1-5), les Merengue ont montré un autre visage en C1 face au Viktoria Plzen (5-0), avec une avalanche de buts et deux bijoux, le premier signé Karim Benzema, auteur d’un doublé, et le second par Toni Kroos, d’un lob magistral. Les autres réalisations sont à mettre au crédit de Casemiro et Gareth Bale

3.Le carton de Manchester City. Larges vainqueurs du Shakhtar Donetsk (6-0), avec un triplé de Gabriel Jesus et des buts de David Silva, Raheem Sterling et Riyad Mahrez, les Citizens auraient déjà pu valider leur billet pour les huitièmes de finale sans le partage des points entre les Gones et Hoffenheim (2-2) ! Les hommes de Pep Guardiola gardent tout de même six longueurs d’avance sur les Allemands, mais cela relance (provisoirement) les pensionnaires de Bundesliga. Auteur d’un triplé, avec deux buts sur penalty, Gabriel Jesus a fait mal au Shakhtar ! –

Manchester City’s Gabriel Jesus (right) 

4. Le penalty gag de Sterling… Comme nous vous l’expliquions plus haut, les Skyblues n’ont eu aucun mal à se défaire des Ukrainiens du Shakhtar Donetsk (6-0), mais ils ont bénéficié d’une énorme erreur d’arbitrage ! À la 23e minute, Raheem Sterling s’est écroulé dans la surface après avoir tapé dans… la pelouse ! À la surprise générale, l’arbitre a choisi de siffler, et l’attaquant Gabriel Jesus ne s’est pas fait prier pour inscrire le but du break.

5. José Mourinho chambre les Turinois ! L’entraîneur de Manchester United a particulièrement apprécié la réaction d’orgueil de ses joueurs sur la pelouse de la Juventus (2-1), en Ligue des Champions. À tel point que, au coup de sifflet final, l’ancien entraîneur de l’Inter Milan n’a pas pu s’empêcher de chambrer les supporters turinois, en mettant la main derrière son oreille… Conspué avant et pendant la rencontre, le «Special One» s’est justifié ainsi : «Ils ont insulté ma famille et celle de l’Inter Milan». Leonardo Bonucci lui a bien signifié que son geste était déplacé, mais en vain. «Ils ont insulté ma famille et celle de l’Inter», s’est justifié le Portugais !
6. L’Olympique Lyonnais gâche tout contre Hoffenheim ! Les hommes de Bruno Génésio pensaient prendre une énorme option sur les huitièmes de finale en gagnant face aux Allemands, avec deux buts d’avance à la mi-temps ! Les Gones ont même évolué en supériorité numérique à partir de la 51e minute, mais cela n’a pas empêché l’égalisation des pensionnaires de Bundesliga (2-2)… Les Lyonnais ont toujours trois points d’avance sur leurs adversaires du soir
7. Le Bayern Munich reprend la tête en solo. À égalité avec l’Ajax Amsterdam avant cette 4e journée, les Bavarois ont profité du match nul des Néerlandais à Benfica (1-1) et de leur victoire face à l’AEK Athènes (2-0) pour s’envoler en tête du classement. Les hommes de Niko Kovac ont désormais deux points d’avance sur les Amstellodamois, et la qualification leur tend les bras. Robert Lewandowski, auteur d’un doublé, félicité par Franck Ribéry

Robert Lewandowski and Franck Ribery

8. L’Ajax Amsterdam rate la qualification !La mauvaise opération du soir est donc à mettre au crédit des Néerlandais. Avec une victoire sur la pelouse de Benfica (1-1), les hommes d’Erik ten Hag auraient pu s’assurer une présence en huitièmes de finale. Mais avec ce partage des points, les Amstellodamois ne possèdent plus que quatre points d’avance sur les Portugais, qui peuvent encore y croire ! Malgré Daley Blind, l’Ajax manque la qualification à Benfica…
9. Le CSKA Moscou, victime favorite de l’AS Rome. Les hommes d’Eusebio Di Francesco sont difficilement venus à bout des Moscovites (2-1), grâce à des buts de Manolas et Pellegrini, qui a répondu à l’égalisation de Sigurdsson. Ces deux réalisations portent à 11 le total de buts inscrits par les Romains face aux joueurs du CSKA… Et ils n’ont pour l’instant pas réussi à faire mieux face à une autre équipe ! Kostas Manolas, auteur de l’ouverture du score, est décidément très adroit de la tête…

Konstantinos Manolas

10. Valence se rassure, Hoarau continue d’être décisif. En difficulté après le match nul concédé à Berne deux semaines auparavant (1-1), les Espagnols ont eu droit à une petite bouffée d’oxygène et à une revanche face aux Young Boys (3-1), à domicile. Les supporters pourront remercier Santi Mina, auteur d’un doublé. De son côté, Guillaume Hoarau, buteur sur penalty à l’aller, a cette fois offert une passe décisive à Assalé. Avec une passe décisive, Hoarau a une nouvelle fois été décisif, mais en vain…

Le petit numéro de Karim Benzema… Face au Viktoria Plzen, le Real Madrid a rapidement été mis sur la voie du succès par un petit festival technique de Karim Benzema, qui n’a laissé aucune chance aux défenseurs et au gardien. Grâce à ce doublé, le Tricolore a dépassé la barre symbolique des 200 buts avec la Maison Blanche (201 au total), et il totalise 59 buts en C1, ce qui fait évidemment de lui le meilleur buteur français dans l’histoire de la compétition, et le 4e toutes nationalités confondues.

12. Ronaldo célèbre face à son ancien club ! Les semaines passent et l’attaquant de la Juventus continue de prouver qu’il fait partie des deux meilleurs joueurs du monde. Face à son ancien club, Manchester United, il s’est à nouveau illustré en ouvrant le score d’une magnifique reprise de volée, après une passe magistrale de Leonardo Bonucci. Et alors que nombreux sont ceux qui pensaient que le Portugais n’allait pas célébrer face au club qui l’a révélé au monde entier, il l’a tout de même fait en montrant ses abdos !

Cristiano Ronaldo and Blaise Matuidi

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.