Tabaski 2018 chez le maire Momar Ciss à Keur Moussa

Avec le maire de Keur Moussa Momar Ciss, membre aussi du HCCT, on peut dire que la perspective de l’élection présidentielle en 2019 dicte un comportement qu’il a compris et applique déjà.

Venu à la prière de Tabaski en famille, formulant des prières de paix après l’Imam Djibril Sy pour les populations de sa commune, il les invite aussi, en ce jour de communion, au pardon et à l’unité.

En y incluant ses collègues conseillers El Bougouma Thioune, Abdoulaye Fall, et Bounma Mbengue, partis à la Mecque et le coordonnateur départemental Augustin Tine, il indique la voie royale pour réélire Macky Sall.

Si on y ajoute les actions de solidarité managées par l’adjointe au maire par le système « Ndiobene Tay » qui accompagne les nouvelles mariées dans les achats ustensiles de cuisine et la santé, on a l’impression qu’à Keur Moussa, il n’y a pas de problème de leadership, mais de l’espoir pour une victoire éclatante de l’APR en 2019.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.