Tabaski 2018 à Thies: Idrissa Seck exprime toute sa compassion à l’ensemble des “gens qui souffrent” dans notre pays

Après la prière de la Tabaski célébrée ce Mercredi 22 Août 2018 à Thies, Idrissa Seck a exprimé toute sa compassion à l’ensemble des “gens qui souffrent” dans notre pays

Intelligent, fin politique, sans doute parmi les mieux formés des héritiers de Wade, Idrissa Seck en a surpris plus d’un, à sa sortie devant la presse après la prière de Tabaski à la Mosquée Moussanté de Thiès.

A la place d’invectives et de critiques acerbes contre le régime auxquelles certains s’attendaient, il a « simplement » formulé des prières et exprimé sa compassion en faveur des populations.

Ah ! les malins ont vite compris que s’il s’apitoie sur le triste sort des paysans qui attendent encore en fin août une pluie hypothétique, des éleveurs incapables de sauver leurs bétails qui meurent de faim ou des intempéries, des commerçants aux marchandises décimées par des incendies récurrents dans les marchés, des étudiants, des jeunes et des chômeurs à l’avenir incertain qui, désespérés choisissent les chemins tortueux de l’émigration, il nous dit autrement que le gouvernement de Macky Sall est incapable de répondre à leurs attentes.

Conclusion ? Il pourrait être le sauveur, l’homme idéal à élire en février 2019.

Enfin, avec Yakhoba Diattara à ses cotés à la prière et derrière lui au point de presse, c’est un autre message de solidarité, de soutien et d’encouragement qu’il lance à travers son Vice-président au Conseil Départemental, fidèle parmi les fidèles.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.