Tabaski 2018 – Le Conseil municipal de Ngoundiane sort les gros moyens

Comme à son habitude et depuis plusieurs années, le Conseil municipal de Ngoundiane a sorti les gros moyens pour venir en aide à de nombreuses couches nécessiteuses de sa population. En effet, une enveloppe de plus de trente deux millions a été dégagée pour aider des centaines de pères de famille à faire face aux dépenses de plus en plus exorbitantes de la fête de tabaski ou Aïd El Kabîr. Cette enveloppe est répartie comme suit :15 000 000 f cfa (pour les secours aux personnes indigentes), 3 000 000 f cfa (pour la motivation aux présidentes des groupements de promotion féminines, aux femmes éducatrices et aux femmes en charge dans les six centres d’éveil que compte la Commune), 2 060 000 f cfa (pour les membres de la commission de gestion du foirail de Seokhaye), 1 500 000 f cfa (pour l’ensemble des imams de la Commune), 1 500 000 f cfa (pour les quinze chefs de village de la Commune soit 100 000 f cfa pour chacun d’eux), 1 500 000 fcfa (pour la motivation des volontaires de la protection de la nature et de l’environnement), 500 000 f cfa (pour l’Association des personnes handicapées de la Commune) et 5 065 000 f cfa (pour les membres de la Commission des marchés publics de la Commune). Soit une enveloppe globale de 30 millions tirés exclusivement des recettes propres du budget de la Commune, au moment au la presque totalité des collectivités territoriales rencontrent des tensions énormes de trésorerie à cause de la réforme en cours de patente devenue Contribution Economique Locale (CEL) qui a entrainé un retard énorme dans la disponibilité des rôles d’impôts, base légale de recouvrement des impôts locaux. A noter que l’intégralité des fonds reçus des de transferts reçus de l’Etat (FDD et FECL) sont destinés exclusivement à des secteurs prioritaires aux compétences transférées par le niveau central (éducation, santé, jeunesse, sport et culture). A ces personnes appuyées, il faudrait ajouter les 43 conseillers municipaux (soit l’ensemble du conseil sauf le Maire et ses deux adjoints) qui ont reçu chacun un appui de 60 000 francs soit une enveloppe globale de 2 580 000 f cfa tirée intégralement des indemnités du Maire. Au total donc le Maire et le Conseil municipal ont débloqué une enveloppe globale de 32 705 000 f cfa pour appuyer les pères de famille déjà inquiètes par le déficit pluviométrique qui risque de compromettre les récoltes attendues pour cette présente des pluies. Ceci est une matérialisation de la volonté du Chef de l’Etat, le Président Macky SALL de faire de 2018 une année sociale. Aux efforts consentis par l’équipe municipale, il faut ajouter l’implantation du foirail de Séokhaye dans la Commune de Ngoundiane, un des plus grands marchés à bétail de la sous région avec plus de 150 000 moutons déjà enregistrés cette année, où il est beaucoup facile d’acquérir un mouton de tabaski à bon prix surtout pour les résidents de la Commune ainsi que l’adhésion de la Commune de Ngoundiane au Programme d’autosuffisance en moutons entre l’Association des Maires du Sénégal, l’ONG HEIFFER et le Ministère de l’Elevage et des productions animales qui a permis au Maire d’offrir en février dernier, 100 moutons femelles et 3 géniteurs à des éleveurs.

Dakaractu

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.