THIES abrite la 1ére rencontre régionale de dissémination des résultats du Rapport ITIE 2017

 

Le Comité national de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (CN-ITIE), a organisé une rencontre régionale de partage et de vulgarisation du Rapport ITIE portant sur l’année fiscale 2017.

Cette rencontre a eu lieu le Vendredi 07 Décembre 2018, à partir de 09h30mn, à la Résidence Lat Dior, sous la présidence effective de Monsieur Amadou SY, Gouverneur de la Région, en présence des membres du Comité national ITIE du Sénégal.

La rencontre régionale de dissémination du Rapport ITIE 2017 à Thiès constitue un cadre de dialogue constructif avec l’ensemble des parties prenantes de la région sur les principaux enjeux de la gouvernance du secteur des mines, du pétrole et du gaz au Sénégal. Elle sera également l’occasion de partager les principaux résultats du Rapport ITIE 2017, en vue de favoriser son appropriation par les différentes parties prenantes. La promotion du contenu local dans le secteur extractif  et la répartition des revenus du secteur minier seront également débattues.

Cette 1ére rencontre de dissémination réunie les autorités administratives de la Région, les organisations de la société civile (OSC), les Organisations Communautaires de Base (OCB), les élus locaux, les représentants des communautés, les entreprises minières présentes dans la zone, etc.

La région de Thiès est l’une des principales régions minières du Sénégal. Elle dispose d’atouts économiques importants et s’est longtemps illustrée dans l’exploitation du Phosphate avec les Industries Chimiques du Sénégal (ICS) dont la contribution dans l’économie nationale n’est plus à démontrer. Aussi, à travers sa participation dans le capital de Grande Côte Opérations (GCO), le Sénégal est devenu un pays producteur de Zircon. Dans le secteur de la cimenterie et des carrières, la région de Thiès occupe également une place importante. Outre l’implantation de sociétés telles que les Ciments du Sahel et Dangote SA, l’on note le développement de grosses carrières dans les zones de Diack, de Bandia, de Ngoudiane, pour ne citer que celles-là.

Pour rappel, le Sénégal a déjà publié les Rapports de conciliation couvrant les années 2013, 2014,2015, 2016 et 2017. La publication régulière de ces informations sur l’état de la gouvernance du secteur extractif au Sénégal consacre ainsi, l’attachement indéfectible de l’Etat, des Organisations de la société civile et des entreprises extractives, à maintenir à un niveau élevé, l’engagement résolu à faire de la transparence, une réalité dans la gestion des industries extractives au Sénégal.  Un engagement qui fait du Sénégal, le 1er pays en Afrique et 4éme au monde à avoir réalisé des progrès satisfaisants dans la mise en œuvre de la Norme ITIE.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.