THIES- ECHEC DE LA MOBILISATION DES FEMMES DE BBY A FATICK.

Le Conseil des ministres décentralisé à Fatick installe un malaise au sein des femmes de l’Alliance pour la République(Apr).

Les femmes de la mouvement présidentielle de Thiès étaient à Fatick pour accueillir le président de la République. Toutefois, elles sont revenues déçues par les querelles partisans entres différentes responsables. Elles exigent la démission de la présidente nationale des femmes de Apr, Mariéme Badiane, qui n’a pas été à la hauteur des attentes de Macky Sall, en termes de mobilisation. “L’Apr n’est pas un courant politique. La présidente des femmes, Mariéme Badiane en déroulant un programme de fidélisation systématique d’une clique d’affidées, installe la chienlit et excité les antagonisme déclarés dans les localités. Son rôle, défini par ses relations particulières avec le Président Macky Sall, devrait lui dicter d’autres comportements qui serviraient mieux la consolidation de notre parti”, la confié Ndéye Soukéye Guéye, l’une des responsables des femmes de l’Apr de Thiès. Elle pense que, contrairement aux déclarations de Mariéme Badiane à Fatick, les femmes de Bby sont plus que jamais désunies. Ce qui a surtout causé l’échec de la mobilisation des femmes de Bby. “Aujourd’hui que la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (Pse) nécessite la mobilisation des énergies et celles de la jeunesse plus particulièrement, Mariéme Badiane devrait comprendre, mieux que quiconque, la nécessité du moment. Les femmes applaudisseuses ou laudatrices, uniquement préoccupées par la conservation de leurs positions, nuisent à sa mission historique auprès de Macky Sall “, dit-elle. Pour Soukéye Guéye, Mariéme  Badiane, handicapée par son âge, doit, partir et demeurer impartiale dans la promotion des plus jeunes et plus dynamiques.

source : l’OBS

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.