lundi , août 20 2018
Accueil / A la une / THIES – LA PHARMACIE << KHADIM RASSOUL >> CAMBRIOLLEE PAR UN GANG FORTEMENT ARME

THIES – LA PHARMACIE << KHADIM RASSOUL >> CAMBRIOLLEE PAR UN GANG FORTEMENT ARME

[template id=”821″]

1,3 million Fcfa, un ordinateur portable, divers objet document emportés.

Coup de massue pour le patron de la pharmacie << Khadim Rassoul >>, sise au quartier Sofraco de (Thiès) . Son office a reçu dans la nuit du 2 au 3 novembre dernier la visite d’une dizaine de cambrioleurs munis de fusils et armes blanches. Après avoir ligoté le vigil, ils ont mis la main sur un butin de plus d’un million de franc, un ordinateur portable et autre document valeur.

Ayant pignon sur rue au quartier sofraco à Thiès, la pharmacie, à l’enseigne << Khadim  Lassoul >> a été nuitamment visitée, mardi dernier, par des élément d’un gang de fortement armé. Un  cambriolage rondement astucieusement peaufiné, au regard du mode opérande déroulé par les malfrats, qui ont accédé dans la pharmacie ver 3 heures du matin, après avoir défoncé la porte métallique. Sur place, ils ont retrouvé la maitre des lieux, le Dr Mbaye  Kébé qui était de garde cette nuit. La colère à la gorge, il a expliqué comment il a été maitrisé par les malfrats qui ont emporté tout ce qui était de main. << Le cambriolage a eu lieu ce jour, alors que j’étais de garde. J’avais l’habitude de verrouiller à double tour la porte de l’office et lorsqu’un client se présente, je lui ouvre  et après l’avoir servi, je ferme à clé la porte, e laissant le vigile dehors. Vers 3h du matin, une bande de 6 personnes est rentrée  par effraction dans la pharmacie. Ils m’ont cerné, avant de me sommer de leur remettre l’argent de la caisse. Je leur ai remis les 200 000 franc Cfa que j’avais en poche. Ils m’ont en sus sommé d’ouvrir la caisse. Ce qui n’était pas possible puisqu’il avait pris le soin de couper le courant au moment d’opérer. C’ est lors que l’un d’eux m’a accompagné dans mon bureau, puis ils se sont mis fouiller dans mes affaires. Ils sont tombés sur une somme d’1  100 000 franc Cfa que j’avais dissimulée dans un sachet. Non content d’avoir empoché ce pactole, ils se sont saisi de mon ordinateur portable, de sa carte bancaire, de mon chéquier et d’autres documents importants. Armé de coupe-coupe et de fusils, ils sont alors repartis des lieux comme des clients normaux. Dés qu’ils se sont éclipsés, j’ai tenté de les suivre, mais ils m’en ont dissuadé en effectuant tirs de sommation >>, explique Mbaye Kébé .

C’est bien après le départ de la quinzaines de malfrats qui ont effectué l’assaut, (6 ont accédé dans la pharmacie, 9 autre épiaient à l’extérieur ), que le vigile a été retrouvé, à l’arriére cour, solidement ligoté à un poteau.

source : l’OBS

A PROPOS DE Yacine

Voir aussi

Pénurie de pomme de Terre: A Thies Les commerçants alertent et indexent le ministre du commerce Alioune Sarr

Partagez sur Whatshapp En cette veille de Tabaski où les besoins sont multipliés par 1000, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…