Thiès: Les habitants de Médina Fall “extension” dénoncent le morcellement et la vente de leurs espaces verts

A Medina Fall extension, localité au nord de la commune, les populations sont descendues dans la rue pour crier leur désarroi dans une situation qu’elles considèrent comme une injustice. Arborant des foulards rouges et brandissant des pancartes hostiles aux autorités du genre « Non au sédelé » (partage) ou encore «  Non à un maire comploteur  »   En effet, elles dénoncent la dilapidation de leurs espaces verts, morcelés et vendus au détriment des habitants.

Gabriel FAYE, porte-parole des riverains et résidant depuis plus de douze ans, exprime leurs mécontentement. Elles lancent un appel pressant  au maire de la commune-nord et au  receveur des impôts et domaines.

Devant la réduction de leur espace vital qui se réduit comme peau de chagrin, les manifestants attirent l’attention et insistent sur la préservation des espaces vert  réservés pour la construction d’infrastructures de base (centre de santé, école, cimetière etc.), une  préoccupation qui doit alerter l’Etat, au premier chef.

Malgré la mise en place d’un collectif pour la défense de leurs intérêts,  on constate que les morcellements continuent et on  accuse  certains habitants, des autorités locales et techniques  qui,  selon eux, se réunissent nuitamment pour orchestrer ce  qui constitue à leurs yeux « le complot du siècle ».  Soucieux de leur devenir, des habitants entendent poursuivre le combat,  jusqu’à ce qu’ils obtiennent gain de cause.  (Voir vidéo)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.