samedi , octobre 20 2018
Accueil / Dépêches / TIVAOUANE- POLLUTION D’ENVIRONNEMENTALE PAR LES ICS : Les populations de Darou Khoudoss s’insurgent contre l’installation d’une centrale à charbon

TIVAOUANE- POLLUTION D’ENVIRONNEMENTALE PAR LES ICS : Les populations de Darou Khoudoss s’insurgent contre l’installation d’une centrale à charbon

[template id=”821″]

L’exploitation des ressources minérales dans les zones de Darou Khoudoss , de Mboro, de Méouane et de Taiba Ndiaye impacte négativement sur l’environnemental physique et sociale, avec la pollution de l’air et de l’eau, les maladies, récurrentes et multiformes. Situés au cœur de la zone minière, le village de Gade Ngoméne  est ravagé par les émanations qui s’échappent des cheminées des Industries chimiques de Sénégal (Ics). A l’entrée de ces villages, la végétation est inexistante. De la poussière de phosphate a blanchi les arbres et les bâtiments. ” Tous les arbres  sont morts, tués par les émanations chimiques qui s’échappent des Ics. Nos chevaux, nos moutons  nos bœufs sont tous morts”, signale Cheick Seydou Diéye. Aujourd’hui , l’installation d’une nouvelle centrale à charbon par les Ics dans la localité a plongé les populations de Darou Khoudoss dans le désarroi. “Si ce n’était pas l’intervention d’Abdoul Aziz Diop du Forum civil, Darou Khoudioss  serait à feu et à sang. Mais notre patience a des limites. Les Ics nous tuaient déjà. Avec l’implantation d’une centrale à charbon, ce sera un coup de massue”, souligne Modou Loum, directeur de l’école élémentaire “Tanhim”.

Avortement, décès néonataux, vomissement, diarrhées .

Les ménagères ont aussi protesté. ” Notre problème, ce sont les Ics. Aujourd’hui, il est difficile aux femmes de porter une grossesses à terme. Au bout de quelques mois de grossesse, elles avortent. Nos enfants ont tous des problèmes pulmonaires à cause de l’air pollué que nous respirons”, peste Fatou Guéye, habitant du villages de Gade Ngoméne .

Pis, un rapport de l’infirmier chef de poste de Taiba Ndiaye, Daouda Samba, en novembre 2014, illustre bien le malaise des populations.

 

Source : L’obs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…