Transrail vers la faillite : Les syndicalistes réclament la tête de leur patron

[template id=”821″]

Le poumon économique de la ville de Thiès, la société Transrail, va très mal. Au bord d’une faillite presque certaine, le transport ferroviaire disparaît petit à petit au Sénégal.

La société Transrail a déraillé depuis fort longtemps. C’est la révélation faite par les syndicats qui faisaient face à la presse hier. Depuis quelque mois, l’outil de travail à Transrail est presque à l’arrêt. « De 13 machines, Transrail ne compte plus que 6 dont les 5 seulement sont en état de marcher. Et le personnel est licencié comme de simples journaliers alors que ces travailleurs avaient des contrats à durée déterminée et attendaient un renouvellement », dénoncent-ils. Quelque 129 agents ont été licenciés depuis le début de l’année. Toutes choses qui font que les travailleurs de Transrail, dans le désarroi, réclament la tête du concessionnaire, Abass Jaber. « Aujourd’hui, si Transrail est au fond du gouffre, c’est à cause de la gestion chaotique d’Abass Jaber. Ce dernier avait promis au moment de la reprise, d’apporter les investissements nécessaires à la relance de l’entreprise, mais, à ce jour, il n’a respecté aucun de ses engagements », dénoncent les syndicalistes dans Grand Place.

Source : leral.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.