TROIS QUESTIONS A CHEIKH BACAR, PRÉSIDENT ALLIANCE POUR LA PAIX ET LA SOLIDARITÉ/ MISSION 313

THIESINFO: Notre pays en cette période préélectorale est traversée par des turbulences multiples. Quel commentaire en faites vous?

CHEIKH BACAR: La démocratie a pour vocation de construire le consensus entre des acteurs aux orientations politiques  différentes, voire conflictuelles. Mais au Sénégal, nous assistons aujourd’hui à un dissensus qui met en interférence des amateurs ,pour la plupart, sans perspectives claires pour l’avenir de la nation. Moralement on ne saurait concevoir le jeu de massacre qui prévaut au moment où chaque candidat dit vouloir le bien pour le peuple. Un vœu pieux qui devrait réunir tout le monde en lieu et place de cette guerre totale installée par l’auto-idolâtrie, où tout le monde tire sur tout le monde à hue et à dia. Je souhaite qu’avant la campagne nos hommes politiques se ressaisissent et se redressent. Cela vaut mieux pour tout le monde La posture absurde du Aut caesar aut nihil, “ou Cesar ou rien” n’est pas la bonne.

THIESINFO: Que vous inspire cette référence ostentatoire aux chapelles religieuses par nos acteurs politiques?

CHEIKH BACAR: Là également il y’a un problème.La cohésion qui prévalait au temps de Senghor, Serigne Fallou et Serigne Babacar est rompue. Le conflit a atteint les relations incontournables entre l’ordre politique et l’ordre religieux. La voix des guides religieux est décisoire dans toute entreprise qui touche les fidèles et surtout l’élection présidentielle. Macky Sall n’a jamais posé un acte à contre-courant des besoins des communautés religieuses. On ne peut rien lui reprocher sans tomber dans les fabrications narratives. Il en est ainsi . Les politiciens devraient mieux respecter les chefs religieux. Ces derniers ont démontré qu’ils étaient plus populaires, mieux écoutés et plus intelligents.

THIESINFO: Le Sénégal devrait connaitre un bond économique et social avec la 2ème Phase du PSE et la découverte des ressources énergétiques.

CHEIKH BACAR: En effet, il est heureux de savoir  que le Club de Paris a été réceptif aux arguments de nos négociateurs, en multipliant par trois les montants sollicités.Cependant, nous devrions prendre garde des effets pervers de ces richesses dont vous parlez. J’ai assez fait le tour de l’Afrique pour savoir que le pétrole et le gaz peuvent anéantir la concorde et la paix au sein d’une nation. Aussi armons nous de prères, de confiance en nous-mêmes et des valeurs de notre identité sénégalaise. Je profite pour répéter en échos à son époux , mes félicitations à la Première Dame, Marième Faye. Elle accomplit ses tâches généreuses pour, comme toute bonne épouse, aider son mari dans ses missions sociales: aider les plus faibles, réduire les inégalités de condition entre les sénégalais. Les populations ont le devoir de soutenir les actions dégagées par le PSE qui est un rempart durable contre la précarité. Les propos fratricides et les querelles internes suicidaires doivent cesser pour qu’ensemble nous construisions une République digne de notre Nation.                                 

   PROPOS RECUEILLIS PAR MADIODIO

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.