UN BUDGET DE 8,5 MILLIARDS DE FRANCS CFA POUR MODERNISER LA VILLE DE THIÈS (DIONNE)

Le président de la République, Macky Sall, a octroyé un financement de 8,5 milliards de francs CFA à la commune de Thiès (ouest), dans le cadre du projet Promovilles destiné à ‘’moderniser’’ les villes sénégalaises, a annoncé samedi le Premier ministre Mahammed Dionne.

M. Dionne intervenait au forum ‘’Kaay defar Thiès’’ (construire la ville de Thiès), qui se tient à l’Université de Thiès, ce week-end, sur le thème des ‘’stratégies de développement territorial’’, à l’initiative de la mairie de la ville.
Des universitaires, des économistes, des membres du gouvernement, des responsables des services techniques régionaux et des partenaires techniques et financiers de l’Etat prennent part à ce forum.
Dans le cadre du projet Promovilles, ‘’plus de 12 kilomètres de route’’ seront construits dans la ville de Thiès et ‘’plus de 200 jeunes’’ seront formés aux métiers du bâtiment et des travaux publics, selon Mahammed Dionne.
Cette initiative destinée aux villes sera renforcée par le Projet d’appui aux communes, dont le budget sera de 132 milliards de francs CFA, a promis M. Dionne.
Selon lui, la ville de Thiès recevra une partie des 50.000 lampadaires solaires que le gouvernement compte acheter pour alléger la facture d’électricité des communes.
Le Premier ministre a salué la ‘’belle initiative’’ du maire Talla Sylla d’organiser le forum ‘’Kaay defar Thiès’’.
‘’Le président de la République travaille à un Sénégal émergent, Talla Sylla travaille à un Thiès émergent’’, a lancé M. Dionne, affirmant qu’il est venu transmettre les ‘’félicitations’’ du chef de l’Etat à l’édile de cette ville.
Les questions d’aménagement du territoire, de développement territorial, de financement du développement local et d’autres sujets seront abordés par des experts pendant le forum.
Talla Sylla a donné à cette occasion sa vision des rapports entre les communes et l’Etat, en affirmant qu’‘’un maire ne peut individuellement s’opposer à l’Etat’’. ‘’Le maire est responsable de la mise en œuvre de la politique de développement définie par le gouvernement’’, a-t-il affirmé, précisant tenir du Code des collectivités locales cette conception des rapports entre les communes et l’Etat.
Un ‘’plan de développement’’ de la ville de Thiès a été présenté par l’expert Cheikh Guissé aux participants du forum.
Ce plan permettra de créer des ‘’bassins d’emplois et de richesses’’ à travers l’agriculture, la foresterie etc., autour de la commune Thiès, selon M. Guissé.
Cette initiative comprend 75 projets dont la réalisation va coûter 78 milliards de francs CFA, dont 69% seront destinés à l’accès des populations aux infrastructures sociales de base (eau, assainissement, santé, etc.).
‘’Pendant deux ans et demi, nous avons travaillé, sous la supervision du directeur de l’Agence régionale de développement de Thiès, à l’élaboration du plan de développement de la ville’’, a dit Talla Sylla.
Selon Mahammed Dionne, le président de la République demande que les ‘’conclusions’’ du forum lui soient transmises, afin qu’elles soient prises en compte dans les programmes de l’Etat destinés aux collectivités locales.
APS
 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.