samedi , septembre 22 2018
Accueil / Internationale / Un MILLIARD de visiteurs chaque MOIS, 4 milliards de chiffre D’AFFAIRES en 2014… Mais aucun BENEFICE. Qui est-ce ?

Un MILLIARD de visiteurs chaque MOIS, 4 milliards de chiffre D’AFFAIRES en 2014… Mais aucun BENEFICE. Qui est-ce ?

[template id=”821″]

 

Plus d’un milliard de personnes regardent chaque mois des vidéos sur sur YouTube, la plate-forme vidéo appartenant au géant des moteurs de recherche Google. Et malgré cela, YouTube ne dégage toujours pas de bénéfice, rapporte le Wall Street Journal.  Google a acheté YouTube en 2006 pour 1,65 milliards de dollars, et l’année dernière, la plateforme a enregistré un chiffre d’affaires de 4 milliards de dollars, en hausse de un milliard de dollars par rapport à 2013. Mais même si YouTube a contribué pour 6% du chiffre d’affaires total de Google en 2014, il n’a pas concouru à ses bénéfices.

Après avoir payé le coût des contenus et les investissements nécessaires pour assurer la diffusion rapide des vidéos, la société parvient tout juste au point mort, explique une source du journal ayant connaissance des finances de cette société. En comparaison, Facebook, qui comptait 1,3 milliard d’utilisateurs en 2014, a enregistré plus de 12 milliards de dollars de chiffre d’affaires, qui ont permis de générer 3 milliards de dollars de bénéfices.

Selon les observateurs, YouTube rencontre des difficultés à étendre son public au-delà de la catégorie des préadolescents et des adolescents, et ils arrivent généralement sur le site non pas parce qu’ils s’y sont connectés, mais parce qu’ils ont suivi un lien. Ainsi, les vidéos musicales sont les contenus les plus populaires. Cela implique que les publicitaires qui choisissent ce canal touchent un public plus restreint que la télévision. On estime que 9% des visiteurs visionnent 85% des vidéos en ligne.

La concurrence n’est pas restée inactive et les mastodontes de l’Internet comme Facebook, Twitter, Amazon et Netflix, ont créé leurs propres services de vidéo et certains, comme Facebook et Vessel, tentent même de débaucher les stars de YouTube. D’autres créent leurs propres émissions et programmes, comme Amazon et Netflix.

YouTube a une stratégie pour surmonter ses difficultés. Il cherche à développer les services d’abonnement pour proposer des contenus de qualité exclusifs à des souscripteurs qui se connecteront directement sur le site. En novembre la société a annoncé le lancement d’un service musical concurrent de Spotify, qui proposera un service d’abonnement de 10 dollars mensuels. Les cadres de la firme envisagent également d’exploiter les données de Google pour cibler les publicités de façon plus efficace.

 

Source : express.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…