Un nouveau BOMBARDIER furtif chinois Hong-20

La télévision chinoise a annoncé la construction du nouveau bombardier stratégique qui effectuerait bientôt son premier vol. Cet avion furtif serait capable de transporter plus de bombes que les bombardiers chinois Xian H-6K, expliquent les spécialistes militaires. Les ingénieurs qui sont en train de le construire ont bien progressé, relate le quotidien britannique The Sun. Puis, des images avec la silhouette d’un appareil ayant la forme d’une aile volante, recouverte d’un drap, ont été diffusées. Il est possible de supposer que le bombardier stratégique de nouvelle génération, appelé H-20, effectuera bientôt son premier vol. ​Cette nouvelle génération de bombardiers est capable de transporter plus de bombes que les H-6K. Ils bénéficient aussi de la furtivité et ont la possibilité de frapper des cibles à distance sécurisée.

Le Hong-20, le nouveau bombardier stratégique chinois, pourrait bientôt effectuer son premier vo

Il n’y a que très peu de détails sur le Hong-20 car le développement des équipements et des armements reste hautement confidentiel. Selon les spécialistes, le nouvel avion furtif chinois serait doté de deux (2) ou de quatre (4) moteurs et pourrait emporter presque 20.000 kg de munitions. En même temps, il aurait une autonomie d’environ 5.000 kilomètres. Les constructeurs projettent de munir le Hong-20 d’une version aéroportée du missile de croisière CJ-10K.

Le bombardier chinois précédent Xian H-6K est une version modernisée de l’avion H-6K (Hong-6) qui est à son tour une copie sous licence de l’appareil soviétique Tupolev Tu-16. Le Xian H6K est doté de turbines D-30KP2 d’une poussée unitaire de 118 kN, de nouvelles prises d’air, d’une cabine modernisée et d’un plus grand dôme radar. Sa charge de combat peut atteindre 12.000 kg. Le bombardier peut emporter six (6) missiles de croisière CJ-10A (copie du missile russe Kh-55).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.