Un PORTE-AVIONS dans le Golfe «augmente le RISQUE d’une guerre», selon la Marine iranienne

Le commandant en chef de la Marine iranienne a affirmé que Washington cherchait à «augmentent le risque d’une guerre» dans la région, appelant les États-Unis à quitter le Moyen-Orient. «Cette présence des États-Unis dans la région, approche de son terme et ils doivent la quitter», a-t-il indiqué, cité par l’agence de presse iranienne Isna. «Les propos concernant l’envoi d’un porte-avions dans la région du Golfe ne sont pas nouveaux, les États-Unis cherchent à augmenter le risque d’une guerre», a-t-il ajouté.

Le Pentagone a annoncé le vendredi 10 mai l’envoi au Moyen-Orient d’un navire de guerre transportant des véhicules, notamment amphibies, et d’une batterie de missiles Patriot, s’ajoutant au déploiement dans la région d’un porte-avions. Dans une interview accordée à la chaîne CNBC le 10 mai, le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a de son côté affirmé que les États-Unis voyaient l’Iran comme une menace aux intérêts américains mais ne cherchaient pas la guerre.



Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.