Un promoteur immobilier accusé de viol : “J’ai trébuché et je l’ai pénétrée par accident”

Le procès d’Ehsan Abdulaziz, un riche promoteur immobilier, s’est ouvert la semaine dernière devant le Tribunal de Londres. Cet homme, âgé de 46 ans, est accusé d’avoir violé une jeune fille de 18 ans en août 2014.

Cette nuit là, il avait fait la fête dans une discothèque huppée de Londres avec deux jeunes femmes, dont la victime. Ils les avaient ensuite emmenées à son domicile pour boire d’autres verres.

Le multi-millionnaire a ensuite violé la jeune fille, âgée de 18 ans, alors que cette dernière s’était endormi sur le canapé.

La victime s’est réveillé alors que le quadragénaire était au-dessus d’elle en train de la pénétrer de force et de l’embrasser. La victime est parvenue à s’enfuir de l’appartement et à porter plainte quelques instants plus tard.

Du sperme a été retrouvé sur la victime et les tests ADN ont révélé qu’il s’agissait bien de celui d’Ehsan Abdulaziz. Le suspect a alors livré une explication particulièrement étrange aux enquêteurs.

Selon lui, après avoir eu des relations sexuelles avec l’amie de la plaignante, son pénis était encore en érection et avait encore du sperme. Il est allé dans le salon, a trébuché puis a pénétré la victime par accident.

Par sûr que les jurés ne croient en sa version. Le verdict sera connu dans quelques jours.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.