Une marche syndicat unique des travailleurs de transrail:Le gouverneur absent des lieux et personne n’est au rendez-vous pour récupérer le mémorandum

Les militants du Sutrail, syndicat unique des travailleurs de transrail, ont battu le macadam cet après-midi du mercredi 17 juin 2015. Une marche qui a conduit les cheminots, du siège de leur entreprise au portail de la gouvernance de Thiès. Et là, surprise ! Le gouverneur est absent des lieux et personne n’est au rendez-vous pour récupérer le mémorandum. Une situation que les militants du Sutrail ont appréciée très négativement. Entre autres revendications du Syndicat, on retient le licenciement de 271 travailleurs, titulaires de contrat à durée déterminée(C.D.D) et le retard dans la mise en place du nouveau schéma institutionnel. En outre, ils rappellent à l’attention du président de la République, les accords passés avec la Banque Mondiale et dont le délai expire ce 30juin 2015, pour le retrait définitif de l’actionnaire majoritaire et la réorganisation des réformes ferroviaires sur la base d’une intégration effective des travailleurs dans le processus d’exploitation. Avec l’arrêt de travail des contractuels licenciés, l’absence d’investissements nouveaux et un défaut de maintenance du matériel existant, les cheminots craignent d’assister à l’arrêt pur et simple des activités de leur entreprise.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.