Vannes. Twingo en feu puis odeur suspecte près de l’hôtel de ville : le quartier bouclé

L’accès à la rue Jean-Monnet a été coupé dans les deux sens, le temps que les pompiers interviennent et que soit évacuée l’épave. (Loïc Berthy)
Une Twingo a pris feu subitement, peu après 17 h 30 ce samedi, alors qu’elle circulait dans la rue Jean-Monnet, en direction du centre-ville. La jeune conductrice, choquée mais pas blessée, a prévenu elle-même les secours qui n’ont rien pu faire pour éviter la destruction du véhicule. Une forte odeur de plastique brûlé a alors envahi le quartier de l’hôtel de ville. Une déviation a été mise en place par la rue Joseph-Le-Brix, habituellement réservée aux bus, pour résorber le ralentissement qui s’est formé rue Thiers. Mais les difficultés de circulation ont subsisté bien après. Les pompiers ont en effet reçu de nombreux appels autour de 19 h signalant une forte odeur de gaz dans ce même quartier de l’hôtel de ville. C’est dans la rue Emile-Burgault que les effluves étaient les plus forts. En concertation avec la police, les pompiers ont interdit d’accès cette rue aux voitures comme aux piétons, ainsi que la rue Joseph-Le-Brix. En revanche les habitants et les commerçants n’étaient pas particulièrement confinés et ont encore moins été évacués. « Il est très possible que cette odeur soit due au feu de la voiture, puisqu’il y a eu un mélange d’eau et d’huile brûlée qui dégage des émanations qui ressemblent au gaz de ville. Donc on n’évacue pas le quartier tant qu’il n’y a pas la certitude qu’il n’y a pas de fuite, mais on prend néanmoins les précautions qui s’imposent pour sécuriser les lieux », témoigne le commandant Coindreau, le pompier supervisant les opérations. Des agents de GDF étaient également sur place. Le dispositif a été levé vers 20 h 45.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.