VENDRE DES ARMES A L’ARABIE SAOUDITE : Le choix DÉFINITIF de l’Espagne ?

L’Arabie saoudite, est-elle un bon partenaire pour l’Espagne ? Avant la visite du roi espagnol Felipe VI à Riyad, terminée ce lundi, le gouvernement de son pays a levé la restriction pour la livraison de munitions d’artillerie à l’Arabie saoudite pour un montant total de 40 millions d’euros. Le gouvernement espagnol a levé la restriction pour la livraison de munitions d’artillerie à l’Arabie saoudite pour un montant total de 40 millions d’euros, annonce le journal El Pais. Les livraisons ont été gelées il y a un (1) an, à cause de la situation au Yémen.

Cette levée des restrictions est complètement inattendue, parce que l’Arabie saoudite continue d’effectuer des frappes contre le Yémen.  Ce pays arabe peut utiliser les armes via deux (2) voies : premièrement, aggraver le conflit syrien, en continuant de fournir des armes aux terroristes, deuxièmement, les utiliser dans la guerre au Yémen. En tout cas, ces armes seront utilisées en dehors du pays. La visite du roi Felipe VI en Arabie saoudite a été largement désapprouvée par plusieurs partis politiques espagnols, en particulier, Podemos et la Gauche républicaine de Catalogne qui ont demandé d’annuler la visite.

Amnesty International a pour sa part adressé une lettre au roi espagnol avec la demande de recourir à son influence afin de pousser l’Arabie saoudite à cesser les attaques contre la population civile yéménite. La vente d’armes à l’Arabie saoudite semble être à l’ordre du jour des autorités espagnoles. Et ce, malgré le fait qu’en février dernier, le Parlement européen ait interdit aux pays de l’Union européenne de soutenir militairement Riyad.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.