mardi , septembre 18 2018
Accueil / Mbour / Vers une stratégie nationale de gestion du littoral (ministre)

Vers une stratégie nationale de gestion du littoral (ministre)

[template id=”821″]

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdoulaye Baldé, a annoncé vendredi que son département est en train de travailler sur une stratégie nationale, afin d’apporter des réponses aux menaces qui affectent le littoral.

 

”Nous allons élaborer une stratégie nationale relative à la gestion du littoral, c’est un pan important pour notre département’’, a-t-il dit devant le Conseil économique, social et environnemental (CESE).

 

La question de l’érosion côtière est devenue une ”problématique de l’heure, elle est actuelle et importante”, a affirmé M. Baldé, ajoutant: ”Nous sommes tous menacés. La menace elle est réelle. Nos côtes sont érodées, nous subissons de plein fouet l’élévation du niveau de la mer, les inondations…”.

 

Les préoccupations liées à l’exploitation des ressources, au fonds national du littoral, au déclassement d’une partie des filaos, au dragage du fleuve Casamance, l’extraction du sable marin, la décharge d’ordures de Meubeuss ont été soulevés dans le rapport de la commission Développement durable du CESE.

 

Lu par la conseillère Voré Gana Seck, le rapport a dressé un état des lieux des côtes, la morphologie des côtes (rocheuses, sableuses, vertes, les côtes à mangroves), les problèmes sur le littoral, l’érosion fluviale au niveau du Saloum et de la Casamance.

 

”Nous avons beaucoup insisté sur le projet de loi sur le littoral qui devait être voté’’, a dit Mme Seck.

 

Les conseillers ont formulé des recommandations touchant la fiscalité au niveau du littoral, le vote de la loi mais également les études sur la brèche de Saint-Louis, les questions liées à la salinité des sols, le dragage des fleuves.

 

Abdoulaye Baldé a assuré que son département va se baser sur ce rapport et en faire une feuille de route pour apporter des solutions à la problématique du littoral.

 

”Le vote de loi sur le littoral peut aider à régler le problème de l’extraction du sable marin qui est à l’origine de l’érosion des côtes. Une alternative est en train d’être trouvée avec l’argile mais il faudra une grande communication autour de cette question”, a-t-il indiqué.

 

 

source mbourinfo

[template id=”821″]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Hey there!

Sign in

Forgot password?

Don't have an account? Register

Close
of

Processing files…