Y’en a marre écrit à Monsieur le Maire de Thies pour que: Une des avenues de la ville de Thiès puisse porter le nom de Mamadou DIA. En voici le contenu

Monsieur le Maire,

Nous avons l’honneur de vous adresser ce plaidoyer pour la réhabilitation du Président Mamadou Dia.

Ayant pris une part considérable aux négociations qui ont abouti le 4 avril 1960 à l’acte faisant du Sénégal un Etat souverain, et sur lequel il a apposé sa signature au nom de notre pays, cet illustre fils de la Nation fait partie des hommes qui ont marqué définitivement l’histoire de notre jeune pays. En tant que président du Conseil du gouvernement, il a reconverti l’administration de gestion antérieurement au service de la France coloniale, en administration de développement dévouée à la cause nationale. Il a impulsé et mis en œuvre le premier plan de développement du Sénégal, qu’il a aidé à s’élaborer et à se dérouler avec des outils originaux comme l’Animation rurale et la Coopération. La génération post indépendance se souvient encore d’un dirigeant rigoureux, d’un patriote respectueux de nos valeurs culturelles qui avait su ériger les intérêts de la République au centre de l’action politique.

Autant de valeurs et vertus incarnées par le Président Mamadou Dia qui servent aujourd’hui d’exemple à la jeune génération.
Ce grand homme mérite d’être célébré. Son souvenir peut éclairer le présent marqué par la perte des valeurs et l’absence référence pour les jeunes.
C’est pourquoi je vous prie de prendre cette missive comme un plaidoyer pour la valorisation de cet icône de l’indépendance. Nous pensons que le baptême officiel d’une des avenues de la ville de Thiès, du nom de ce grand homme ne sera que justice. Encore qu’aujourd’hui, nous avons constaté qu’aucun édifice, monument… au Sénégal n’honore la mémoire de Mamadou DIA. Une situation qui nous semble injuste.

Il vous plaira, M. le maire, conformément à vos prérogatives d’aider à réhabiliter le Président Mamadou Dia et d’en faire une référence pour la jeunesse thiessoise éprise de valeur républicaine.

Merci de croire à nos salutations distinguées

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.