Menu

Libération de Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye : Suite à une Amnistie Générale


Rédigé le Jeudi 14 Mars 2024 à 22:23 | Lu 157 fois Rédigé par


Découvrez les détails de la libération de Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye, conséquence d'une amnistie générale promulguée par le président Macky Sall. Les deux hommes, incarcérés pour des motifs politiques, retrouvent leur liberté après des périodes de détention préventive. Un regard sur les implications de cette décision politique.


Ce jeudi 14 mars, Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye ont recouvré leur liberté après avoir été libérés de prison. Ces libérations font suite à la promulgation, par le président de la République, Macky Sall, de la loi d'amnistie générale récemment adoptée par la majorité des députés de l'Assemblée nationale. Cette législation a effacé tous les actes pouvant être qualifiés d'infractions criminelles ou délictuelles commis entre le 1er février 2021 et le 25 février 2024, aussi bien au Sénégal qu'à l'étranger, et liés à des manifestations ou à des motivations politiques.

Le maire de Ziguinchor avait été arrêté le vendredi 28 juillet 2023, puis inculpé trois jours plus tard par un juge qui avait ordonné sa détention pour «appels à l'insurrection et complot» contre l’État.

Quant à Bassirou Diomaye Faye, candidat à l’élection présidentielle, il était en détention préventive depuis près d'un an, arrêté mi-avril 2023 après avoir publié un post sur les magistrats. Le numéro 2 de l'ex-Pastef avait même perdu son temps d'antenne sur la télévision nationale, conformément aux décisions du Conseil national de régulation de l'audiovisuel (Cnra), qui s'était appuyé sur les dispositions du Code électoral. Malgré son incarcération, le candidat de la coalition "Diomaye Président" reste parmi les prétendants au poste présidentiel dont les portraits sont les plus visibles sur le terrain."
 



Nouveau commentaire :